C’est quoi le rythme ?

Piet Mondrian. 
Broadway Boogie Woogie . 
1942-1943

Par définition , le rythme est un retour à intervalles réguliers d’un repère constant, une alternance de temps forts et de temps faibles. Dans les arts, cette définition peut s’appliquer autant à la littérature, qu’à la musique ou aux arts plastiques.
En ce focalisant sur les arts plastiques, on peut rajouter que le rythme est un principe de composition qui consiste à répéter des éléments pour donner l’illusion du mouvement. On peut noter 5 sortes de rythmes : aléatoire, régulier, alternant, progressif et fluide.


Le rythme aléatoire

Rythme visuel caractérisé par la répétition d’un motif sans ordre apparent.

Rythme d’objets – Carlo Carrà

Le rythme régulier

Rythme visuel créé en répétant un motif à distance égale, sur des trames ou des grilles.

Point pluriel 11 X 7 (V 150) – Aurélie Nemours

Le rythme alternant

Alternance de motifs dans leur position, leur contenu ou l’espace qui les sépare.

Rythmes d’une plantation – Paul Klee

Le rythme progressif

Répétition d’un motif dont on change une ou plusieurs caractéristique au fur et à mesure de la répétition.

Le temps passe – František Kupka

Le rythme fluide

Répétition de motifs qui suivent des courbes ou des ondulations. Ils sont très présents dans la nature.

Motif végétal – Aurélie Nemours

Pourquoi le rythme ?

Fermer le menu